Une histoire de pâté…

4 mai 2014

Aujourd’hui, je suis en ballade avec un but précis (vous commencez à me connaître) : repérer la boucherie du village de Genolier (oui, dans le canton de Vaud) qui fait les meilleurs pâtés en croûte ! Je vous rassure, inutile d’avoir un visa pour y aller (clin d’œil à mes chers lecteurs vaudois). Je ne suis pas dans le coin par hasard, une collègue m’en a parlé et m’a fait goûter les pâtés ! Elle est un peu ma « Huggy les bons tuyaux » de la région; comme une « indic » de la brigade des stups, si vous préférez.

Boucherie Genolier

Dès mon arrivée, ma réaction fut étrange, j’avais l’impression de connaître cet endroit sans y être jamais allé, une sensation de « déjà vu ». Soudain, je me rappelai la boucherie de mon quartier où j’allais, enfant, avec ma mère. La boucherie de Genolier est en tout point similaire. Seule différence pour moi : 25 années ont passé et quelques cheveux sont tombés ! Mais sinon, il y a toujours les présentoirs avec les tubes de Parfait, les mayonnaises et moutardes Thomy, le tourniquet remplis de chips Zweifel et les yaourts Silivri alignés militairement dans le frigo. J’adore, c’est toute mon enfance ! Et ce fameux pâté en croûte ? Fabuleux, un délice, une pâte croustillante (artisanale, c’est sûr), une farce goûteuse et généreuse et une gelée infusée dans un succulent jus de viande.

Pâté en croute

Il y a des endroits qui nous sont recommandés mais qui ne sont (re)connues et fréquentés que par les « gens du coin » (que ce soit pour l’achat d’une brique de lait ou d’un rôti de bœuf). Pour cette catégorie d’établissements,  nul besoin et nulle envie de changer, ni de s’agrandir et encore moins de s’exporter. La boucherie de Norbert Prélaz est une pépite d’or bien gardée. Alors, si vous voulez voyager dans le temps, repartir en enfance ou tout simplement savourer un merveilleux pâté en croûte, vous savez maintenant où aller.


Retour


Mots clés : boucherie, Genolier, pâté