Un aussi bon génie que ça?

25 novembre 2014

Quand vous êtes au rez-de-chaussée du fameux magasin de la rue du Marché et que vous cherchez l’étage du restaurant, vous remarquerez que le BG Café se situe au 4ème, au milieu des rayons layette et vêtements pour enfant, lingerie et bain ou encore des (fabuleux) chocolats Pascoët (article à venir). Pourquoi raconte-t-il cela, me direz-vous ? Et bien, mes chers lecteurs, cette information est essentielle car l’emplacement vous permettra d’acheter des pyjamas pour enfants Emporio Armani ou un maillot Eres avant ou après avoir mangé un club sandwich. Comme je le disais, essentiel ! Pour ceux qui ne me connaissent pas personnellement (j’en profite pour les remercier de s’être inscrits sur ce blog), c’est de l’ironie !

Bon Génie

Passons outre ce détail conceptuel qui colle à la peau du magasin depuis la création du restaurant et parlons tout d’abord déco. C’est pas mal : des boiseries ont fait peau neuve sur fond de mur blanc, un imposant bar en acajou a vu le jour à l’entrée et les larges baies vitrées donnent toujours sur… l’immeuble d’en face. La salle reste agréable et le niveau sonore tout à fait supportable (malgré un jacassement incessant).

Bon Génie

Et la carte ? Possibilité d’un plat du jour à Chf 23.00. Mes compères de route ont décidé de choisir cette option. En ce jeudi midi : minute de gigot d’agneau au paprika, boulgour aux dates et tian de légumes. Pour commencer, nous nous partageons un tartare de saumon. Joliment présenté : une diagonale de lamelles de fenouil au milieu de l’assiette sépare les quenelles de poisson de la salade. Mais pourquoi toujours rajouter l’éternel et inutile trait de vinaigre balsamique ainsi que l’insipide tomate cherry qui n’apporte aucun intérêt gustatif à un plat. Alors ??? Et bien … pas de « waou » de délectation ! Comment dire, j’ai trouvé cette entrée fade. Quelques coups supplémentaires de moulin à poivre, une pincée de sel, un trait plus prononcé de jus de citron auraient fait l’affaire !

Bon Génie

Même constatation pour mon plat principal : une salade César (sous la rubrique « incontournables » de la carte). Résultat : elle est sans aucun doute « contournable » selon moi. La salade Iceberg est croquante (pas difficile en soi) et le poulet est quant à lui bien cuit et du coup très tendre, les lamelles de parmesan sont abondantes mais pourquoi rajouter des dés de tomates ? Et surtout où sont les anchois ? Et la sauce, la sauce !!! Cette sauce qui est l’essence même de ce plat ! Sur l’assiette, une sauce blanche sans relief, sans structure, sans ce « kick-down » typique de la salade Caesar.

Pratique, central, le restaurant est plein. L’ambiance est raffinée tout en étant décontractée, on y va pour voir et pour être vu ! On s’y retrouve accidentellement entre copains car surtout entre copines. Mais culinairement parlant, je me suis senti exactement comme dans une chanson de Pink Floyd. J’étais « confortably numb »… en d’autres termes, confortablement engourdi. Alors à vous de voir…

BG Café
34 rue du Marché
1204 Genève
Tel: +41 22 818 10 27
http://stores.bongenie-grieder.ch/fr/les-restaurants/bg-cafe-geneve/
 
[google-map-v3 shortcodeid= »28e7610ea8″ width= »350″ height= »350″ zoom= »12″ maptype= »roadmap » mapalign= »center » directionhint= »false » language= »default » poweredby= »false » maptypecontrol= »true » pancontrol= »true » zoomcontrol= »true » scalecontrol= »true » streetviewcontrol= »true » scrollwheelcontrol= »false » draggable= »true » tiltfourtyfive= »false » enablegeolocationmarker= »false » enablemarkerclustering= »false » addmarkermashup= »false » addmarkermashupbubble= »false » addmarkerlist= »34 rue du Marché 1204 Genève{}1-default.png » bubbleautopan= »true » distanceunits= »miles » showbike= »false » showtraffic= »false » showpanoramio= »false »] 

Retour


Mots clés :