UKIYO… et de deux !

22 avril 2018

Udons & Ramens sont mis à l'honneur dans un deuxième établissement flambant neuf en plein centre ville de Genève.

Deuxième Resto

Déjà connu pour ses Udons et ses Ramens, Ukiyo est de retour avec une deuxième antenne au centre-ville de Genève. Plus grand, plus espacé, l’établissement compte davantage de tables ; l’enjeu est de taille pour Stéphane Liechti. Situé aux portes des Eaux-Vives, ce bar à nouilles japonaises apporte une dimension culinaire supplémentaire à un quartier en pleine ébullition. Après avoir fait montre de son savoir-faire à côté de Manor, le patron monte en puissance et joue la carte simple et efficace du street food servie sur plateau. Les Ramens sont-ils la prochaine tendance culinaire après l’overdose des burgers?

©UKIYO

Stéphanie Liechti nous l’assure: chez Ukiyo tout est fait maison. Du reste, la machine à pâte est mise en valeur telle une œuvre d’art au fond du restaurant derrière une large baie vitrée. Alors qu’un dessin manga trône sur le mur de la salle, l’ambiance fast food « easy » est de mise. Nous éviterons de poser un premier rendez-vous Tinder chez Ukiyo mais envisagerons plutôt un repas entre copains ou collègues.

Udon 4 Ever

Alors que les Gyozas (raviolis japonais grillés) sont le chef de file des entrées (attention à la température de ces derniers servis un brin trop froids), le kimchi (chou chinois macéré et pimenté), la salade de wakamé (algues), le Marugoto oignon (thon caramélisé) sont le préambule des entrées nippones de la carte.

©UKIYO

Mais c’est le bol de nouilles qui suscite toutes les convoitises. Ukiyo est le seul restaurant nippon à Genève à proposer les vrais Udons traditionnels. La différence ? Le calibre des nouilles Udons est plus gros que celui des Ramens. Le choix se porte sur le Niku Udon avec son dashi (bouillon) traditionnel si envoûtant, élégant et propice à un shoot d’Umami! Le plat prend encore plus de hauteur avec les lamelles de bœuf et d’oignons cuites lentement comme un ragoût pendant 3 jours. La pâte quant à elle est d’une implacable justesse, aussi légère que subtilement résistante. Un poème à base de farine de riz!

Avec Ukiyo, le centre-ville se dévergonde encore un peu plus et laisse place à de jeunes acteurs désireux d’en découdre.


Retour


Mots clés : ramen, udon, umami