Pierre Lelièvre : du FiskeBar à Duchessa

1 septembre 2019

Changement de rive pour le jeune directeur qui continue d'aiguiser son CV chez Duchessa

Du Saumon au Jambon

Nous l’avions laissé en juin aux commandes de la salle du FiskeBar, le restaurant d’inspiration nordique de l’Hôtel de la Paix Ritz Carlton (même si depuis le chef Benjamin Breton y a mis sa propre touche, s’éloignant ainsi subtilement du concept initial). A notre plus grande surprise, nous le retrouvons à la rentrée à la barre du navire Duchessa. Manches retroussées et plus motivé que jamais, le jeune talent de la salle (passé par la Pinte des Mossette chez le génialissime Romain Paillereau) est prêt à en découdre en plein quartier des banques.

Séparation Amicale

Tout d’abord, pourquoi est-il parti de l’établissement qui est en bonne voie de décrocher éventuellement une étoile ? « La direction de l’hôtel voulait se diriger vers une sphère qui ne me correspondait pas. A mon âge, je ne voulais pas rentrer dans une routine ». Même après deux mois, la rupture avec le chef Benjamin Breton est encore palpable. Dans le monde compliqué de la restauration genevoise, le binôme ne faisait qu’un ! Un déchirement nécessaire pour un épanouissement certain. « Je ne voulais pas devenir quelqu’un de négatif, le FiskeBar n’avait pas besoin de ça ».

Nouveau Départ

Sacré challenge que de reprendre un vaisseau comme Duchessa ! Toujours désespérément à l’affût de la moindre nouveauté, la toile genevoise s’est emballée lors de son ouverture. Faisant table rase du passé et les pieds bien sur terre, Pierre Lelièvre constate l’ampleur de la tâche qui l’attend. « L’endroit est sublime et le potentiel énorme. Je voulais sortir de ma zone de confort » constate le directeur.

Recentrage

Exit les pâtes à la truffe concoctées dans une meule de parmesan qui nécessitaient un service compliqué pour un prix exorbitant. Par contre, un spritz servi au siphon ou une larme d’huile d’olive présentée dans un jéroboam, pourraient éventuellement voir le jour. En matière de créativité, Pierre Lelièvre n’a peur de rien et les idées fusent. « Il faut créer une synergie avec les clients et leur donner envie de revenir ». Le mariage entre un professionnel talentueux et un navire luxueux sera-t-il heureux et « plus vieux » ? L’avenir nous le dira… En tout cas si vous êtes de passage Place de Neuve, n’hésitez pas à lui faire signe, vous serez certainement bien reçu.


Retour


Duchessa

Pierre Lelièvre

Rue Jean-François Bartholoni 10

Mots clés :