L’Osteria Zaza… Déjà en place!

22 février 2018

En plein coeur du quartier de Champel, l'Osteria Zaza fait revivre les spécialités transalpines au milieu des chantiers...

Défiguré par la construction du CEVA, le plateau de Champel ressemble davantage aujourd’hui à une zone industrielle plutôt qu’à un paysage verdoyant. C’est certain, les travaux de ce mastodonte du rail ont fortement pénalisé les commerces de ce quartier proche du parc Bertrand. Espérons que le nouveau moyen de transport va résoudre l’insupportable engorgement de la ville et ainsi compenser les nuisances subies par les riverains. Plus connu pour ses boulangeries industrielles, ses supermarchés et ses teintureries, ce paisible quartier ne fait pas la part belle  à une restauration florissante. Les choses vont peut-être changer maintenant…

Bar Circulaire & Cuisine Ouverte

Dissimulé derrière les larges échafaudages d’un immeuble en rénovation, l’Osteria Zaza n’a pas choisi le meilleur moment pour débuter sa carrière. Mais c’est sans compter sur sa décoration intérieure qui s’avère être une vraie réussite. Le bar  circulaire en milieu de salle est imposant; à son extrémité se loge un four à pizza; une suspension en laiton et en verre épouse la forme du bar soutenant un alignement de bouteilles qui semble flotter dans les airs ; la cuisine ouverte, les carreaux de faïence bleu-nuit qui ornent les murs, les tables en alcôve et leurs banquettes conviviales parachèvent le décor de cette trattoria moderne et contribuent à créer une ambiance sympathique, malgré l’accueil peu souriant du barman, fan de Toto Cutugno.

Denominazione di origine protetta

Côté cuisine, l’établissement sélectionne l’ensemble de ses produits issus du label de qualité italien respectant les appellations d’origine protégée. Optez pour un assortiment de charcuterie composé entre autres de la classique mortadelle, de jambon de Parme réserve rare de 30 mois, de salami au fenouil…le tout escorté d’un choix diversifié de fromages qui combine judicieusement le canestrato des Pouilles, le Caciocavallo Silano et l’incontournable pecorino toscan ou sarde. À partager bien sûr! Poursuivre avec les traditionnels mais néanmoins très réussis spaghetti carbonara dont la cuisson al dente est exemplaire ou avec la surprenante Ma Zaza Pizza, sans sauce tomate, surmontée de mortadelle, de grains de pistache et de ricotta de brebis. Un plat gustatif quelque peu gâché par ses crottes de fromage et son manque d’esthétique.

Tout pour plaire!

Egalement ouvert le dimanche midi, l’Osteria Zaza nous offre un style décoiffant de simplicité et d’efficacité à l’image de son magnifique ristretto à l’italienne, une denrée rare de nos jours. Malgré une carte des vins courte sur pattes, ce petit restaurant a tout pour plaire et peut déjà se vanter d’être complet un mardi soir ! Il possède assurément tous les atouts pour redonner vie à un quartier qui a perdu son âme.


Retour


Osteria Zaza

Mots clés : carbonara, Pizza, spaghetti, trattoria