Les Roellinger : Dynastie Bretonne

20 mars 2019

Situées à quelques encablures de Cancale, Les Maisons de Bricourt d’Hugo et Olivier Roellinger sont le symbole de l’élégance bretonne dans toute son excellence.

Père et Fils

Le Château de Richeux est un mariage parfait entre la tradition et le contemporain, la simplicité et le raffinement, reflétant d’emblée la complicité entre un père et un fils. Inutile de présenter le discret Olivier Roellinger, pape des épices et triple étoilé Michelin avant d’être le premier cuisinier à rendre ses étoiles au guide rouge. Son fils Hugo, quant à lui, décide de reprendre le flambeau avec brio et vient de récupérer une deuxième étoile au passage. Bienvenue dans le monde gourmand et épicé de la famille Roellinger.

Vie de Château

Pour se ressourcer, il suffit de se balader au milieu du jardin potager, de faire une halte devant le chalet servant de boulangerie (où l’on confectionne des pains au levain ainsi que des traditionnels kouign-amann) ou encore de se prélasser dans le salon aux multiples fauteuils Chesterfield qui raviront les amateurs de whiskys devant un feu de cheminée crépitant. Cette grande villa des années 20 est un havre de paix avec la Manche en toile de fond et le Mont Saint Michel qui entre en scène comme dans un décor de théâtre. La salle de restaurant Le Coquillage est également pleine de charme : une douce alliance de bleu marine ornant les murs et de bois qui rappelle inévitablement un navire d’époque. Avec une luminosité subtile que reflètent une ribambelle de miroirs savamment orientés au-dessus de chaque table, l’ambiance est aussi intimiste qu’apaisante.

Hommage à la Mer

Mais c’est dans l’assiette que tout se passe et que la magie Roellinger opère. Avec un menu « au gré du vent et de la lune », le chef rend un hommage exclusif à la mer et sa Bretagne. Le moment est solennel. La langoustine, gingembre et la sauge-ananas est de toute beauté. Les huîtres associées à une mousse de camembert au lait cru est une caresse bretonne où l’iode et le lactose vivent en parfaite harmonie. Un fois incisé, un jaune d’œuf au vinaigre celtique vient épouser la chair d’une araignée de mer. Divin ! 

Homard et Cacao

Le homard bleu au cacao et ses trois piments du Mexique retracent en quelques cuillères toute la vie du père, navigateur et chasseur invétéré d’épices en tout genre. Un plateau de fromages un peu succinct pour la région mais qui ne saurait ternir un repas qui restera dans les mémoires. 


Retour


Mots clés : bretagne, Michelin, roellinger