Nouveau Souffle au Lyrique

8 avril 2019

Après une nouvelle décoration, le Lyrique continue sa transformation et investit Francis Noverraz du rôle de nouveau porte-parole.

Rendez-vous des Banquiers

Cet établissement emblématique de la Place de Neuve fut longtemps le rendez-vous des banquiers qui venaient se féliciter de la gestion de leurs portefeuilles discrètement étalés sur un coin de nappe blanche ou trouver une excuse rédemptrice pour des performances difficilement atteintes. C’est dans cette ambiance de brasserie Belle-époque version calviniste que ce joyeux melting-pot de professions libérales se mêle à des musiciens talentueux et acteurs en devenir. Mais le temps passe et la mode avec. Ce restaurant centenaire a donc fait peau neuve avec brio (au niveau de la décoration), alliant tradition et modernité, sans dénaturer l’âme et le charme du lieu.

Corsaire de la Restauration

Néanmoins, difficile de mener efficacement une barque avec un tel passé. Les propriétaires l’ont compris, il faut apporter un nouveau souffle. Et c’est sous l’impulsion de Francis Noverraz que la magie va opérer dans les semaines à venir. Ce corsaire de la restauration n’en est pas à son premier coup d’essai. Ancien élève de l’Ecole Hôtelière de Lausanne, créateur du bar Yvette de Marseille aux Eaux-Vives et longtemps patron de l’institution L’Universal boulevard du Pont-d’Arves, il retrousse ses manches et accepte le challenge.

Approche locale

Au programme des festivités ? Un rajeunissement subtil qui doit s’affranchir de la proximité d’une clientèle fréquentant le Victoria Hall et le Grand Théâtre. « Nous n’allons pas nous contenter de passer de la musique lounge et servir des aperols spritz » annonce d’emblée le nouvel ambassadeur qui compte privilégier des dégustations diverses et variées et mettre en avant les produits locaux du terroir. « Créer une dynamique dans un lieu qui a tout pour que cela fonctionne ».

Nouveau Chef

Après 37 années de bons et loyaux service, le chef Philippe Hocde prend sa retraite et passe le flambeau à Alain Slami. Une transition culinaire qui donne une impulsion supplémentaire et nécessaire à la maison. « Je veux opérer une révolution tout en douceur en accueillant les clients toute la journée ». En attendant de goûter les nouvelles créations, il est toujours possible de déguster un émincé de veau à la « zurichoise », un club sandwich ou encore des linguini tomates, crème et pistou. Affaire à suivre….


Retour


Le Lyrique

Alain Slami

12 boulevard du Théâtre, 1204 Genève

Mots clés : brasserie