J’irai au bout de mes rêves!!!

28 janvier 2015

Trois jeunes fougueux se rendent compte qu'il manque un bon "burger joint" à Genève. Hamburger Foundation voit le jour...

Vous l’aurez remarqué : depuis un certain temps, le hamburger a pris une importance quasi-religieuse sur la scène gastronomique mondiale. Cela frise la folie, la démesure, la saturation, l’exagération ! Il y a les mastodontes, les chaînes, les franchises qui envahissent la planète comme un virus implacable et il y a les autres. Ceux qui se donnent de la peine, ceux qui respectent la matière première et ainsi le client. Ne faisons donc pas d’amalgame, de grossières généralités, car de même qu’une pizza surgelée Buitoni ne ressemble en rien à une pizza d’une bonne pizzeria, il y a hamburger et hamburger !

Revenons sur Genève. Une bande de jeunes fougueux a voulu rendre ses lettres de noblesse aux hamburgers. Ils avaient un rêve et surtout une idée; en tant que vrais genevois, ils se sont rendus compte, que cette ville, certes déjà saturée par de nombreux restaurants, manquait d’un bon burger « joint ». Ils ont tout d’abord recherché à le rendre parfait : le pain, la salade, la tomate, l’oignon, of course la viande, la cuisson, le grill, pas trop, pas assez… Les amateurs de barbecue vous diront que la maîtrise de la braise est un art. Ils ont commencé petit ; puis, influencés par la tendance américaine du food truck, ils ont ouvert le leur. Ils furent les premiers et la nouvelle s’est répandue comme une traînée de poudre. Je vous ai déjà fait un compte rendu sur leur food truck. Allons voir le « joint »…

The Hamburger Foundation - La salle

J’arrive tôt et en famille. Une jeune serveuse nous accueille avec un large sourire à faire pâlir encore davantage le timide soleil de ce mois de janvier. Comptoir, tabourets, large baie vitrée (belle luminosité naturelle), carrelage à damier noir et blanc. L’endroit est cosy, jeune et un brin « branchouillard ». Le décor est « brut » dans son ensemble tout en étant raffiné dans les détails (ce qui correspond au produit servi et à la philosophie du lieu). C’est soigné ! L’endroit véhicule une identité, une ligne de conduite (clin d’œil aux photos de Bob Dylan accrochées au mur). De simples tables en bois entourent une table circulaire où trône un grand bouquet de fleurs colorées.  That’s exactly my point : qui penserait à mettre un bouquet de fleurs dans un restaurant de hamburgers ; et bien, eux oui ! C’est tout bête mais cela fait toute la différence.

The Hamburger Foundation - Burger

Nous commençons par une salade bien assaisonnée et préalablement bien mélangée. Rien de difficile, je le répète sans arrêt… mais alors pourquoi les autres ne le font pas ! Double bacon cheesburger au programme du jour. Tout joue, tout s’emboîte : les textures, les saveurs, l’assaisonnement, la cuisson… La viande a un bon goût de barbecue, le bun (le pain, pour les amateurs) est légèrement croustillant, le croquant du bacon rajoute une note salée et le fromage fondu rend l’ensemble harmonieux et gourmand. Ai-je aimé ? Pensez-vous…

The Hamburger Foundation - Brownie

Par contre, j’ai moins apprécié le dessert. La serveuse me confirme que le restaurant vient de changer sa recette des brownies. Le manque de cuisson rend la préparation totalement ramollie. A revoir…

J’applaudis à l’initiative de ces jeunes : ils se sont investis et ont eu le courage de réaliser leur rêve. Au delà des moments de doute, des obstacles à surmonter, ils ont eu la volonté d’entreprendre et je suis sûr qu’ils auront du succès (c’est déjà le cas). De toute façon, rien ne peut faire peur à ces pirates de la restauration. Bravo !

A la fin du repas, je reconnais un des jeunes propriétaires. Comme moi, il a fait ses études à l’Ecole Hôtelière de Lausanne. Ce qui explique l’esprit précurseur de cette fondation ! Après une brève discussion, il me confirme une chose fondamentale : ils s’éclatent ! Et bien, Messieurs, continuez à vous éclater car cela vous réussit drôlement bien !


Retour


The Hamburger Foundation

37 rue Philippe-Plantamour 1201 Genève

Mots clés :