Here comes the sun…

12 août 2014

Voilà ! Le soleil est enfin parmi nous en ce mardi d’août « here comes the sun » que chantaient les 4 jeunes scarabées sur le génialissime Abbey Road. Je suis déterminé à en profiter, pas trop tôt. Il est si capricieux mais si radieux quand il s’impose parmi les cumulonimbus.  Sans me prendre pour Alain Gillot-Pétré, c’est agréable quand le soleil est là, tel un fidèle ami qui nous remonte le moral.

Chat-Botté terrasse

Trêve de météo et passons à la gastronomie; direction l’hôtel Beau-Rivage et allons déjeuner sur la terrasse du premier étage. Le Chat-Botté propose une formule déjeuner à Chf 70.00.- Bien que le terme « formule » me rappelle plus les propositions d’une cantine que celles d’un restaurant gastronomique. Revenons à notre menu du déjeuner qui certes n’est pas bon marché. Mais étant donné que nous vivons dans une des villes les plus chères du monde, certains aspects méritent d’être relevés:

Tout d’abord, l’endroit : nous sommes dans un des plus beaux hôtels de la rade (le dernier appartenant à une famille et qui ne s’est donc pas standardisé aux normes internationales de grands groupes).

Puis, le restaurant : le Chat-Botté détient une étoile au guide Michelin (seulement une? Je développerai le sujet une autre fois) et 18 sur 20 au Gault & Millau Suisse pour la sixième année consécutive.

Le service : c’est sérieux, souriant, avenant, professionnel et superbement orchestré.

Et  enfin le menu, que je vous laisse découvrir ci-dessous:

Pulpe de tomate ananas, rouleau de bar, salpicon de homard

Pulpe de tomate ananas, rouleau de bar, salpicon de homard

Une très belle entrée pour un début de repas. C’est léger, estival, coloré. La pulpe de tomate accompagne divinement bien le homard et le bar.

Saumon confit, poilée d'asperges blanches, pomme purée aux asperges vertes

Saumon confit, poilée d’asperges blanches, pomme purée aux asperges vertes

La cuisson du saumon est d’une délicatesse insolente et donne l’impression d’une texture marinée (donc théoriquement crue), délicate et fondante. Sa chair est magnifiquement douce, reposante, voire presque réconfortante. Le choix des asperges blanches en accompagnement équilibre la richesse du saumon.

Vacherin exotique, crème double de gruyère, duo de sorbets mangue et coco

Vacherin exotique, crème double de gruyère, duo de sorbets mangue et coco

Un dessert très actuel. Le pâtissier sort (légèrement) des sentiers battus pour nous offrir un dessert que je vais qualifier d’éparpillé. Visuellement il y en a un peu partout, des jets de crème par ci, des traits de glace coco par-là, des cercles de coulis de mangue sur le côté, des quenelles de glace sur le dessus…. On vise la décoration. On aime où on n’aime pas. Ce qui compte ce sont les saveurs… et elles sont bonnes. L’ensemble visuel est brouillon mais l’ensemble gustatif est un sans-faute. J’aime beaucoup.

Je ne prétends pas que le prix de Chf 70.00.- est abordable ni qu’un cérémonial de palace est obligatoire pour bien manger. Je tiens juste à souligner que Genève détient un vivier d’établissements onéreux aux prestations moyennes. Je pense qu’il faut rendre hommage à ceux qui privilégient la qualité avec un prix adapté !  A titre de comparaison, un restaurant que je ne nommerai pas (je vous dirai seulement qu’il se situe non loin de la place de Neuve), sert une assiette (oui une seule!) de filets de perche à Chf 51.00.- Mieux vaut donc déguster le menu du Chat Botté. Alors prenez le temps de vous laisser tenter! Vous en serez ravis!


PS: Le menu change tous les jours… avis aux amateurs!

Le Chat-Botté
13 Quai du Mont-Blanc
1201 Genève
Tel: +41 22 716 66 66

Retour


Mots clés :